© Developed by CommerceLab
© Developed by CommerceLab

Carnac Thalasso accueille Yohann Diniz pour une semaine de récupération

Publié le 25/08/2017

Carnac Thalasso accueille Yohann Diniz pour une semaine de récupération


Séjournant une semaine à la Thalasso de Carnac, Yohann Diniz nous a accordé une interview.


Du  4 au 13 août se déroulait les championnats du monde d’athlétisme à Londres où la  France a terminé 4ème au tableau des médailles avec 3 médailles d’or et 2 médailles de bronze. L’équipe de France avait à cœur de redorer son blason après la désillusion subit à Pékin en 2015. Yohann Diniz s’est particulièrement illustré durant ces championnats en remportant la médaille d’or sur le 50 km marche. Déjà recordman du monde de la discipline, il a réalisé la 2ème meilleure performance mondiale de tout les temps en 3 heures, 33 minutes et 11 secondes.

 

Londres 2017


C’était une des plus belles images de ces championnats : les mains en l’air brandissant le drapeau français, Yohann Diniz a franchi le premier la ligne d’arrivée sur l’avenue menant à Buckingham Palace. Déjà triple champion d’Europe de la spécialité en 2006, 2010 et 2014, et vice champion du monde en 2007, Yohann Diniz devient à 39 ans le premier champion du monde français du 50 km marche. Parti très tôt dès le 5ème kilomètre, Yohann aura effectué toute sa course en solitaire laissant ses adversaires impuissant face à ce grand champion.

 

« Je suis soulagé d’avoir gagné cette course, c’est l’aboutissement de tout le travail effectué depuis des années. C’est un titre qui me manquait, donc j’avais à cœur de le décrocher» nous confiait-il.

 

A seulement 30 secondes de son propre record du monde, Yohann Diniz nous explique que ce n’était pas son objectif principal, « Vous savez, quand vous participez à ce type de championnat, le record du monde n’est pas une finalité. Je pouvais aller plus vite, mais j’ai déjà réalisé une très belle performance.  Je pense battre ce record dans un futur proche. »

 

Un entrainement rigoureux


220, c’est le nombre de kilomètres que marche Yohann Diniz chaque semaine afin d’être performant dans les grands championnats. « Je m’entraine 35h par semaine et 7h par jour » nous confiait-il, s’entrainer est un vrai travail à temps plein. « Le but des entrainements est de se faire mal. Ils doivent être plus durs que la course, qui doit apparaître comme une simple formalité si on est préparé et entrainé. »

 

Vélo, musculation et natation font également partie de l’entrainement drastique que Yohann suit au quotidien sous la présence de son coach Gilles Rocca.

 

Outre l’entraînement intensif, l’alimentation est primordiale pour un sportif de haut niveau « Je ne mange pas de collations donc je dois bien me nourrir pendant les repas. Je dois manger beaucoup de sucre lent comme le riz ou du quinoa et moins de gluten durant les compétitions. En tant que sportif de haut niveau, j’ai besoin d’aliments à fort apport énergétique. »

 

Une récupération optimale à Carnac


Fidèle à la thalasso de Carnac depuis plusieurs années, Yohann Diniz connaît très bien le directeur Martial Denêtre qu’il a rencontré au marathon de New-York en 2007, Yohann Diniz a effectué une semaine de récupération du 20 au 27 août. « L’objectif de cette récupération est avant tout de reposer le corps et le mental. J’effectue cette récupération pour lâcher prise, me détendre et me reposer » ajoute-t-il.

 

S’entraînant généralement le matin en pratiquant de la marche, du vélo ou de la musculation, l’après-midi est consacrée aux soins et aux massages. Hydrojet, douche à jet ou bien massage avec un kinésithérapeute, Yohann effectue différents soins accélérant le processus de récupération. Plutôt active, sa récupération se doit d’être optimale afin de préparer les différentes compétitions à venir, dont le DecaNation qui aura lieu le 9 Septembre prochain à Angers.

 

« Cette semaine est aussi l’occasion de réaliser des bilans avec les kinés et Gilles Dreux le diététicien. C’est d’ailleurs lui qui m’a élaboré mon programme d’alimentation à suivre durant ces championnats du monde », nous confiait-il. 

 

Et pour le futur ?


A 39 ans, Yohann fait figure de vétéran chez les athlètes. Il était d’ailleurs le plus âgé de ce 50km marche à Londres « Vous savez, la marche c’est un sport à maturité tardive et avant tout un sport d’endurance qui ne nécessite pas d’explosivité, donc le corps se fatigue moins sur le long terme. En sprint les gars sont au top de leur forme vers 22-23 ans, moi je le suis à 39 ans… »

 

Il ne lui reste plus qu’un titre à aller chercher, celui de champion olympique et cette prochaine compétition aura lieu en 2020 à Tokyo. Yohann nous a livré ses sentiments sur sa participation à cette compétition, « Pour les jeux olympiques de Tokyo en 2020, je vais voir comment je me sens, je vais discuter avec mon coach. Mais c’est le dernier titre qui me manque alors j’aimerais aller chercher cette médaille d’or. »


                Merci à Yohann Diniz d’avoir choisi Carnac Thalasso & Spa Resort pour sa semaine de récupération.

 

Encore Bravo !

Télécharger le document joint

© Developed by CommerceLab

Veuillez patienter...

 

{{var product.name}}

a été ajouté à votre panier

 

{{var product.name}}

a été supprimé de votre panier